Charmants villages de Haute-Marne

Quelque part entre la Bourgogne et Paris, il y a la Haute-Marne. Ce département ne m’évoquait pas grand chose avant de déménager en Meuse, à quelques dizaines de kilomètres de sa frontière. Mes balades du week-end m’y conduisent régulièrement et le thème « village » du mois de mars, chapeauté par Tours et Culture dans le cadre du rendez-vous En France Aussi, est une belle occasion de rédiger un article sur quelques petites pépites découvertes en chemin.

Montier-en-Der

Le lac du Der est un lieu enchanteur du nord-ouest de la Haute-Marne, à proximité de la ville de Saint-Dizier. Les couchers de soleil d’été y sont fabuleux et on peut s’y rafraichir lorsqu’il fait trop chaud. Montier-en-Der est l’entrée « sud » du lac ; le bourg a d’ailleurs fusionné avec la commune d’à-côté, Robert-Magny, pour former la commune nouvelle de… « la Porte du Der » !

Si vous êtes en chemin vers le lac, c’est dans cette bourgade que vous pourrez vous arrêter pour faire le plein de provisions (et de crème solaire !) et en profiter pour photographier les maisons à colombages qui indiquent que l’on est déjà en Champagne !

Coup de cœur pour la belle Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul et la Voire, ce charmant canal qui traverse le village. Le bâtiment imposant, à côté de l’église, est un grand haras, comme le suggère son imposant portail « Dépôt National d’Étalons ».

Reynel

De retour d’une petite sortie à Chaumont, le chef-lieu de la Haute-Marne, je décide de suivre les petites routes plutôt que le GPS et j’arrive, soudain, dans un petit village désert mais tellement beau ! Quand je passe sous sa grande porte, je me décide : il faut que je m’arrête contempler ça d’un peu plus près.

Porte d’entrée dans le village de Reynel

Toutes les maisons sont en pierre, ou revêtue d’un enduit clair : une harmonie parfaite, sans fausse note (ou alors, que je n’ai pas remarquée). Si l’imposante porte, avec ses tourelles, m’avaient interpellée, je découvre avec joie une belle église à la façade classique, ce qui me surprend et change du gothique avec ses mille petits détails.

En faisant quelques recherches à mon retour à la maison, je découvre que suite à la destruction d’une première église, les habitants se sont cotisés pour financer les travaux de construction de celle-ci. C’était à la fin du XVIIIe siècle ! Les débuts du financement participatif…

Il n’y a qu’une centaine d’âmes à Reynel et pourtant les monuments ne manquent pas : on y trouve aussi un château, privé, qu’il est possible de visiter pendant les journées du patrimoine, en septembre de chaque année.

Bourmont-entre-Meuse-et-Mouzon

Labellisé « Petites Cités de Caractère », Bourmont se situe aux portes des Vosges. Si vous arrivez du nord, vous découvrirez que l’impressionnante montée, en ligne droite, qui sépare le village haut du village bas. On n’aimerait pas devoir la faire à pied ou à vélo tous les jours !

C’est la partie haute du village qui a le plus de charme, c’est aussi le centre historique. Ici, l’influence est Renaissance, comme le témoignent de belles façades d’habitations ou encore l’ancien Couvent des Annonciades. Celui-ci aurait pu aussi figurer dans le thème « Matrimoine » du mois de février puisqu’il a été fondé par une laïque italienne, Victoire Fornari, en 1602.

façade renaissance avec fronton au-dessus de la porte et une petite Vierge Marie
Façade Renaissance à Bourmont
église surplombant le paysage
Église Notre-Dame à Bourmont

Malgré le froid de cette matinée d’hiver où je m’y suis rendue, je prends le temps de monter tout en haut du village, en essayant de me rapprocher de ce clocher que j’aperçois en hauteur. J’arrive finalement sur le parvis de l’église Notre-Dame, avec son ambiance un peu halloween, creepy si l’on veut, d’où l’on peut aussi admirer les toits vieillis par le temps et une vue dégagée sur la vallée.

Des panneaux indiquent quelques randonnées possibles au départ du village… à noter pour une prochaine fois !

Joinville

Une autre « Petite Cité de Caractère », Joinville est un peu plus qu’un village, c’est même une ville au sens de l’INSEE puisqu’elle compte environ 3000 habitants. J’y suis allée l’été dernier, à la sortie du confinement et à la réouverture des restaurants, j’en garde le souvenir d’une bonne bouffée d’air pur et de liberté !

L’eau donne à la petite cité beaucoup de charme, notamment lorsqu’on flâne le long du Quai des Peceaux. Les belles maisons et leurs jardins qui ont les pieds dans l’eau, je ne sais pas vous mais moi, j’adore ça ! A noter aussi, on peut même y faire du pédalo.

Un autre incontournable de Joinville est son Château du Grand Jardin. Le palais et, comme son nom l’indique, le grand jardin qui l’entoure, se visitent. Il peut y avoir des expositions temporaires. En été, les photographes passionnés de macro se feront un plaisir de déambuler dans les allées du jardin et capturer de beaux clichés des plantes et fleurs qui s’y épanouissent !

chateau Renaissance avec jardin en premier plan
Le Château du Grand Jardin

Enfin, si vous voulez prendre de la hauteur, rejoignez le site des Vestiges du Château d’En-Haut. Il reste quelques ruines, et un grand champ duquel admirer la ville et son église Notre-Dame-de-la-Nativité avec son clocher élancé.

Vignory

Le meilleur pour la fin ! Vignory, également labellisé « Petite Cité de Caractère » est un village d’origine médiévale qui a su préserver son charme. S’il ne reste plus que quelques tours et murs du château qui le surplombait jadis, son église romane, elle, est parvenue jusqu’à nous (malgré quelques remaniements).  Les exemples sont rares, c’est donc toujours un plaisir d’en découvrir une, bien restaurée, avec sa grande nef lumineuse couverte d’une charpente en bois.

On poursuit ensuite la visite en suivant sa rue principale. Elle était autrefois ponctuée, à ses extrémités, de deux portes qui permettaient de collecter une taxe à qui voulait traverser le village, pour se rendre à Joinville ou à Chaumont. Le long de cette rue, on peut admirer un beau lavoir, animé de mannequins représentant les usages anciens des lieux. Un beau saut dans le passé ! Un peu plus loin se trouve l’hôtel de ville avec son clocheton.

En été, le Musée de Vignory accueille les visiteurs dans une maison ancienne. On peut y admirer alors une maquette de la Ville et du Château. Deux boucles de randonnée partent aussi du centre du village pour ceux qui voudraient allier nature et patrimoine.

Le lavoir de Vigony avec sa mise en situation
La balade continue…

Si ces villages vous ont plu, continuez à explorer les douces collines de la Haute-Marne ! Après les villages, ce sont aussi les villes qu’il faut aller découvir : des remparts de Langres à la tour Miko de Saint-Dizier, en passant par Chaumont et son festival international de l’affiche et du graphisme, vous ne manquerez pas d’être émerveillés !

Et si vous avez d’autres beaux villages haut-marnais à me conseiller pour de prochaines sorties, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire !

Vignory, vue d’ensemble

Les autres articles sur le thème du village :

17 commentaires sur « Charmants villages de Haute-Marne »

  1. Je ne sais pas si j’irai en Champagne un jour mais ces petits villages sont plein de charme. Moi aussi je me serai arrêtée dans le village de Reynel avec son immense porte façon château. Beaucoup trop beau et intriguant pour passer à côté.

    J’aime

    1. Oui, c’est ce que j’aime en Haute-Marne, on y trouve des influences architecturales diverses !
      Pour Bourmont, en plus de la photo, il faut s’imaginer le vent et le froid de cette matinée pour renforcer l’ambiance Halloween !!!

      J’aime

  2. Voilà un département plutôt méconnu qui réserve donc de jolies surprises ! On est allées au lac du Der une fois, c’est un super endroit. Il faudra qu’on approfondisse cette exploration, il doit y avoir de belles balades à faire aussi.

    J’aime

    1. Ah le lac du Der… c’est vraiment mon endroit préféré dans le coin !! Un lieu tellement dépaysant ! On peut faire le tour à vélo d’ailleurs, et pleins d’autres balades à faire également.

      J’aime

  3. La Haute-Marne, cette Terra incognita pour moi (alors que j’ai de la famille dans l’Aube voisine) ! Joinville me fait de l’œil (moi aussi j’aime bien les maisons pieds dans l’eau, je trouve que ça a un charme fou). Belle découverte !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s